fbpx

Comment prévenir et récupérer des attaques de ransomware

Comment prévenir et récupérer des attaques de ransomware
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

À l’ère d’aujourd’hui, presque toutes les entreprises dépendent d’Internet d’une manière ou d’une autre pour les aider à mener à bien leurs opérations quotidiennes. Il existe des menaces spécifiques qui pourraient mettre une entreprise entièrement hors ligne en quelques secondes, et l’une des plus importantes est le ransomware. Une infection par un ransomware devient une menace courante. Ce type d’attaque peut cibler n’importe qui, des utilisateurs individuels à un réseau qui héberge une entreprise au niveau de l’entreprise. Lorsqu’une attaque de ransomware a lieu, cela pourrait placer les entreprises dans une situation désespérée.

Pour cette raison, chacun doit réfléchir attentivement à la manière de prévenir les attaques de ransomwares. De plus, si le pire des cas se produit, quel est le plan de reprise après sinistre? Y a-t-il un système de sauvegarde en place? Il y a quelques points clés que chacun devrait garder à l’esprit.

Qu’est-ce qu’une infection par ransomware?

Les virus se présentent sous de nombreuses formes et formes, c’est pourquoi tout le monde doit s’assurer de se tenir au courant de ses mises à jour anti-malware. Pour ceux qui ne le savent peut-être pas, une attaque de ransomware est un type de virus ou de malware qui rend les données de l’utilisateur ou de l’entreprise complètement inutilisables. Le logiciel malveillant le fait en infectant un appareil et en verrouillant l’écran lorsqu’il crypte les fichiers. Lorsque les fichiers ont été chiffrés, ils sont impossibles à utiliser. En outre, les ransomwares peuvent également être utilisés pour se propager à d’autres appareils susceptibles d’être connectés au réseau. De cette manière, si un périphérique a été infecté, le virus peut également se propager à d’autres périphériques.

Habituellement, lorsqu’une infection par un ransomware a lieu, une note s’affiche à l’écran. Cette note dit souvent que les fichiers ont été cryptés et sont inutilisables. Pour libérer les données, l’utilisateur devra payer une rançon. Dans certains cas, les ransomwares peuvent sembler provenir d’un organisme d’application de la loi, ce qui ne fait qu’ajouter à la confusion. Ils pourraient même prétendre que l’appareil a été utilisé dans une activité illégale d’une manière ou d’une autre.

En règle générale, un attaquant de ransomware demandera que le paiement soit effectué dans une monnaie numérique. Cela rendrait le transfert introuvable, ce qui leur permettrait de s’en tirer plus facilement. Il y a généralement une limite de temps qui accompagne une attaque de ransomware. Si le paiement n’est pas effectué dans le délai imparti, l’attaquant pourrait augmenter le prix. Ou bien, l’attaquant pourrait menacer d’éradiquer les fichiers, les faisant perdre à jamais. C’est pourquoi il est essentiel de prévenir les attaques de ransomwares.

Un aperçu de la prévention des attaques de ransomware

Même s’il n’existe aucun moyen complet d’empêcher les attaques de ransomwares, il existe quelques mesures que chacun peut prendre pour minimiser ses risques.

  • Tout d’abord, toutes les entreprises doivent former leurs employés à reconnaître les signes qu’un virus, tel qu’un ransomware, pourrait être présent. Les attaques de phishing sont parmi les moyens les plus courants par lesquels les virus finissent par infecter un réseau informatique. Dans ce type d’attaque, les criminels tentent d’inciter les employés et les utilisateurs à cliquer sur des liens ou à télécharger des pièces jointes qui infectent l’ordinateur. Dans certains cas, cette pièce jointe peut inclure un fichier de ransomware qui verrouille le système. Tous les services informatiques doivent apprendre à leurs employés à reconnaître la présence d’un virus afin d’éviter ces infections.
  • Ensuite, il est essentiel de corriger régulièrement les applications et les systèmes d’exploitation. Cela signifie également des fichiers anti-malware. Au fil du temps, les applications deviennent obsolètes et obsolètes. Le résultat est qu’il pourrait y avoir une vulnérabilité qu’un criminel pourrait exploiter à son profit. Des correctifs sont publiés régulièrement pour éviter que cela ne se produise. Tout le monde doit s’assurer que ses fichiers sont régulièrement corrigés pour éviter une attaque de ransomware.
  • En outre, il est crucial de désactiver les macros qui ne sont pas nécessaires. Certaines infections de ransomware sont envoyées sous forme de pièces jointes. Lorsque l’utilisateur ouvre le fichier, il est invité à activer les macros. Cela ouvrira le contenu du document à chaque couche. Lorsque les macros sont activées, le ransomware s’ouvre et s’exécute. Pour éviter cela, assurez-vous que toutes les macros sont désactivées. Ensuite, s’il y a un fichier ou une pièce jointe suspect, alertez l’équipe informatique.
  • De plus, toutes les entreprises doivent utiliser ce qu’on appelle le moindre privilège. Pour limiter les dommages causés par tout virus, y compris les attaques de ransomwares, il est essentiel de s’assurer que tous les employés n’ont accès qu’aux informations dont ils ont besoin. En restreignant l’accès de toutes les personnes impliquées, cela maintient la sécurité serrée et limite également le risque de propagation d’un virus à l’ensemble du réseau.
  • Enfin, tout le monde doit avoir un plan de reprise après sinistre en place et toutes les entreprises doivent disposer d’un système de sauvegarde capable de protéger leurs fichiers contre les dommages. Habituellement, les entreprises suivent ce qu’on appelle la règle des 3, 2, 1. Cela signifie que toutes les données doivent être sauvegardées au moins trois fois via deux supports différents, une option étant hors site. Cela peut prendre la forme d’un système de sauvegarde dans le cloud. Les sauvegardes sont essentielles car si un ransomware est implanté dans un seul appareil, il peut se propager à l’ensemble du réseau. Dans ce cas, les données peuvent être restaurées à partir de l’une des sauvegardes et l’entreprise continue de fonctionner. Assurez-vous simplement que les sauvegardes ne sont pas connectées à Internet ou au réseau local, car elles pourraient également être infectées. Ce système permet à chacun de continuer à travailler sans avoir à faire face aux exigences de l’attaque du ransomware. Cela garantit que les ressources restent disponibles pour assurer le fonctionnement de l’entreprise. Ceux qui ont un système de sauvegarde dans le cloud doivent s’assurer qu’ils savent comment cela fonctionne. Si le système cloud est connecté au réseau local, l’attaque du ransomware crypte également son fichier.

Ces étapes peuvent jouer un rôle essentiel en aidant les entreprises à élaborer un plan de reprise après sinistre complet qui pourrait les empêcher de perdre leurs données lors d’une attaque de ransomware. Tous les plans d’affaires doivent prendre en compte les problèmes de cybersécurité car ils sont plus pertinents aujourd’hui qu’ils ne l’ont jamais été dans le passé.

Le processus de récupération après une attaque de ransomware

S’il est toujours préférable d’empêcher une attaque de ransomware, cela peut ne pas toujours être possible. Tout d’abord, notez qu’une attaque de ransomware ne garantit pas que les fichiers seront cryptés. Le programme pourrait finir par faire autre chose à la place. Même si les fichiers sont laissés intacts, il est clair qu’une violation de données a eu lieu, et cela doit être traité.

Si les fichiers ne sont pas cryptés, il est possible que des copies aient été faites et puissent être publiées en ligne. Si les entreprises paient la rançon, cela ne fera qu’encourager davantage de cyberattaques à l’avenir. Cela envoie également le mauvais message. Dans le même temps, chaque organisation a un niveau différent de tolérance au risque et doit faire ce qu’elle estime être bon pour elle. Dans cet esprit, quelles sont certaines des mesures que les utilisateurs et les entreprises doivent suivre s’ils ont été touchés par une attaque de ransomware? Certaines des étapes les plus importantes comprennent:

  • Isoler l’appareil: la première étape doit toujours être d’isoler l’appareil pour empêcher le ransomware de se propager à d’autres ordinateurs et réseaux. Cela signifie que l’ordinateur doit être supprimé du réseau et que toutes les connexions locales doivent être supprimées. Dans certains cas, l’infection par le ransomware peut se propager discrètement à d’autres appareils, ce qui aggrave encore l’attaque. En isolant l’appareil, ce risque est minimisé.
  • Identifiez le ransomware: similaire à d’autres types de virus. Les attaques de ransomwares se présentent sous de nombreuses formes et formes. Il existe quelques outils en ligne qui peuvent être utilisés pour vérifier et voir si ce type d’attaque de ransomware a déjà été observé. Si tel est le cas, il peut y avoir un guide pour le déchiffrer. Jetez un œil aux URL sur la page de rançon, car ce sont généralement des indices sur le type d’attaque de ransomware qui vient de se dérouler.
  • En outre, vérifiez si les fichiers cryptés comportent un nouveau type d’extension de fichier. Cela pourrait également être un indice sur le type d’attaque de ransomware qui a eu lieu. En identifiant l’attaque du ransomware, il peut être plus facile de la vaincre.
  • Supprimer: l’étape suivante consiste à supprimer le ransomware. Dans certains cas, il peut y avoir un outil de cryptage qui peut être utilisé pour effacer le ransomware. S’il n’y a pas d’outil capable de supprimer le ransomware, l’étape suivante consiste à réinitialiser l’appareil et à effacer toutes les données. L’appareil doit être remis aux paramètres d’usine en effaçant toutes les données, y compris le ransomware. Ensuite, les fichiers peuvent être restaurés à partir d’une copie de sauvegarde.
  • Corrigez le système: une fois la réinitialisation terminée et le ransomware supprimé, il est temps de corriger le système. Le ransomware est entré d’une manière ou d’une autre, il est donc crucial de faire un audit du système et de s’assurer que les lacunes ont été comblées. Cela empêchera des attaques similaires de se produire sur la route.
  • Changements de mot de passe: après toute attaque, y compris une attaque de ransomware, il est vital de changer le mot de passe de tout compte qui aurait pu être impliqué. Cela signifie les comptes d’entreprise, les comptes de réseaux sociaux, les comptes de messagerie, etc.
  • Éduquer les utilisateurs: Enfin, il est temps d’aider les utilisateurs à revoir leur formation. Prenez le temps de leur expliquer comment fonctionne le ransomware et pourquoi cette attaque est si dangereuse. Pour prévenir les attaques de ransomwares à l’avenir, les gens doivent apprendre à les repérer.

Ce sont quelques-unes des étapes les plus critiques que tout le monde doit suivre si une attaque de ransomware les frappe. Malheureusement, ces attaques sont de plus en plus courantes. Ils ont le potentiel de détruire les réseaux et d’effacer les données. La meilleure façon de faire face à une attaque de ransomware est de l’empêcher de se produire en premier lieu. Cela signifie élaborer un plan de sauvegarde, former les employés à détecter les attaques de phishing et mettre à jour régulièrement les applications et les systèmes d’exploitation.

Abonnez-vous à notre Infolettre

Nous nous efforçons de produire du contenu qui vous sera utile, qui vous fera connaître les derniers produits utiles ainsi que les solutions durables pour votre flotte informatique.

Vous pourriez aussi aimer

Partagez cet article avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

118GROUP
Rated 4.9/ 5 based on 20 customer reviews
Secur01 Inc.
4455 Autoroute 440 West, Suite 283 Laval, Quebec
Phone: 514-732-8701 $9-$999

Consultation gratuite

Nous vous rappellerons dans un instant